Back to Top

La Maison Isolée dite Vrinat

vue de l'escalier extérieur de la maison isolée

 

Adresse : 4 rue des ArcadesGéolocaliser

Deux habitations de ce type étaient prévues dans la cité ; une seule fut construite et restaurée dans les années 90. Ce bâtiment est sur deux niveaux avec une toiture-terrasse accessible par un escalier extérieur. Ce système constructif est celui qui se rapproche le plus des cinq points de l’architecture préconisée par Le Corbusier.
Surface habitable initiale : 75 m2.
Polychromie : façades vert clair et blanc ; face extérieure : blanc, face intérieure : terre de sienne brûlée pure.

Témoignage de André & Annie propriétaire de la maison "Isolée".

Locataires, dans les années 70, d’une maison « gratte-ciel », André et sa femme  Annie apprécient le quartier. C’est l’ancien chef de travaux de la Cité Frugès, l’ingénieur Vrinat, qui leur cède sa maison. Malgré
« le piteux état », le notaire précise qu’il leur vend « une signature ». Les Bidolet ont saisi, eux aussi, la dimension patrimoniale de leur bien. Cependant, André Bidolet ne cache pas sa pensée et ses craintes. « La vison patrimoniale n’a d’intérêt que si elle s’inscrit dans la restauration totale des maisons de la Cité Frugès ». L’investissement « humain », dans les années 90, dans la restauration ou « reconstruction » de leur maison fut total. Le couple fit de nombreuses recherches sur les innovations afin de reproduire les techniques de l’époque (vitrage et peinture).
« Le 1er niveau a été fermé mais avec de grandes baies vitrées laissant une transparence et les deux niveaux sont indépendants pour garder l’esprit de Le Corbusier » précise André Bidolet.
La restauration de cette maison « sauvée » a déclenché le processus de la ZPPAUP (Zone de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager).

Partager

Nos derniers tweets

Facebook twitter Espace emploi de la Ville de Pessac en partenariat avec Jobi Joba - Lien vers l'espace dédié aux offres d'emploi et de stage proposées à Pessac

 

 

Accès direct