Le rapport développement durable

Lors du conseil municipal du 23 février, la Ville a présenté le rapport Développement Durable 2020. Un rapport, pour quoi faire? De quoi parle-t-il? Comment le lire? Pessac.fr vous explique tout

Lors du conseil municipal du 23 février, la Ville a présenté le rapport Développement Durable 2020. Un rapport, pour quoi faire? De quoi parle-t-il? Comment le lire? Pessac.fr vous explique tout !

 

Rapport Développement Durable Késako ?

Le rapport développement durable dresse un bilan annuel de l’Agenda des solutions durables. Il répond d'une obligation légale issue du Grenelle de l’Environnement qui concerne toute les collectivités territoriales de plus de 50 000 habitants. Il se décompose en deux parties : les actions menées et l’évaluation des actions mises en œuvre.

Au-delà de l’exercice réglementaire, le rapport permet aux pessacais de découvrir les actions conduites tout au long de l'année par la Ville, ses partenaires mais aussi les citoyens en matière de développement durable.

 

De quoi parle le rapport développement durable?

La loi prévoit une déclinaison du rapport en 4 finalités : mieux-vivre la ville ensemble; nature et biodiversité, climat, modes de production et consommation responsables. Pour davantage de lisibilité, la Ville a choisi de mettre en lumière les actions les plus représentatives de chaque finalité. La liste des actions est non exhaustive, d’autres actions sont mises en lumière tout au long de l’année sur Pessac.fr et dans le magazine municipal OP !

 

Mieux-vivre la ville ensemble

Il regroupe les thèmes de la solidarité, de la cohésion sociale et de l'épanouissement humain. 

  • La Villa Clément V : inaugurée en janvier 2020, elle accueille la Maison des Associations et la Direction de la Vie Associative et des Evénements.
  • Des initiatives solidaires pour favoriser les dons de proximité : dans le cadre du budget participatif, les pessacais ont proposé l'installation d'un frigo partagé dans le centre-ville et d'une boite à dons, située place du Monteil. En fin d'année, le CCAS a installé une boite à dons dédiée à l'hygiène intime à l'entrée de l'hôtel de ville.
  • Quartiers libres : une opération conduite durant les vacances scolaires pour lutter contre le décrochage scolaire suite au confinement. Le projet prévoyait une semaine de remobilisation éducative et une semaine de vacances pédagogique au centre de Saint-Lary. 160 jeunes Pessacais ont bénéficié du dispositif.

Mais aussi : l'aménagement d'aires de jeux inclusive réalisée dans le cadre du budget participatif, la création d'un jardin partagé au bois des roses et le lancement de la plateforme SoBeezy pour lutter contre l'isolement des personnes vulnérables.

Nature et biodiversité

Il regroupe les thèmes des espaces verts et de la protection de la biodiversité.

  • L’implantation de ruches au Bois des Sources du Peugue : dans le cadre du budget participatif, il a été proposé l'implantation de ruchers pour préserver la place des abeilles en ville. 
  • L'association Ecosite du Bourgailh, créé en 2002 développe des missions d'animation et de promotion de la Forêt du Bourgailh sur des thématiques environnement et développement durable. Elle mène également depuis 4 ans, des missions naturalistes et de protection de l'environnement par ses expertises et études écologiques.
  • La Ville est partenaire de la Ligue de Protection des Oiseaux depuis 2019. Elle s'est engagée à faire passer en refuges LPO l'ensemble des parcs de la Ville. Pour inciter les particuliers à s'investir, la Ville finance à hauteur de 80% l'installation de refuge LPO. En 2020, 400 Pessacais ont rejoint le réseau. 

Mais aussi : un chantier éducatif à la forêt du Bourgailh pour la création d'une mare pédagogique ; la démarche pour obtenir le label "Pelouses sportives écologiques" ; la seconde vie des barriques de vin transformées en récupérateur d'eau de pluie; la réalisation d'un inventaire de la biodiversité pessacaise. 

Climat

Il regroupe les thèmes de l'énergie et de la lutte contre le changement climatique

  • Promouvoir le déplacement à vélo : en mai 2020, la maison du vélo de Pessac-Centre a déménagé dans un local plus grand situé rue des Poilus. A l'issue du premier confinement, des pistes cyclables temporaires ont été déployées par la Ville et Bordeaux-Métropole en concertation avec les associations d'usagers.
  • Une nouvelle ligne de bus, la liane 39 qui permet de relier la zone industrielle de Pessac Bersol à l'aéroport en 15 minutes. Elle permet également de relier l'aéroport à la gare Saint-Jean via le pôle multimodal de l'Alouette
  • Des véhicules municipaux plus propres : la part de véhicules propres s'élève à 35.5%. Au cours des dernières années, la Ville a accentué ses efforts pour réduire la production de gaz à effets de serre. Depuis 2016, la production de CO² a baissé de 15%

Mais aussi.... la rénovation de la salle de spectacle Le Royal ;  l'extinction de l'éclairage public de 1h à 5h du matin ; la création d'un nouvel itinéraire vélo sur l'application Mhikes.

Modes de production et consommation responsables

  • Le Défi "Zéro Déchet, zéro Gaspi" : appel à projets lancé par Bordeaux Métropole, l'association Terre d'Adèles a accompagné dans ce défi 77 familles. Les salariés des entreprises du grand Bersol ont également été sensibilisés via des ateliers. 
  • Point sur la couveuse agricole de Pessac créée il y a 3 ans à l'initiative de la Ville pour accompagner un jeune professonniel souhaitant se former dans le domaine agricole. Les deux maraîchères bio actuellement accompagnées préparent le lancement de leur activité.
  • La collecte des biodéchets dans les restaurants scolaires réalisée en lien avec l'association "Les Détritivores" a permis de collecter 49 tonnes de biodéchets sur 12 sites scolaires en 2019. Bientôt, les 30 écoles et groupes scolaires de la Ville auront rejoint le dispositif.

Mais aussi, la 3ème édition de l'opération Pessac Propre, l'engagement du SPUC handball dans une démarche éco-responsable, l'acte 2 de Pessac sans Plastique avec la distribution de 5000 gourdes en 2020 pour les enfants des écoles élémentaires et les agents municipaux.

Comme le lire ? Les indicateurs développement durable

Le rapport de développement durable inclut également des indicateurs pour mesurer l'impact des actions sur chacune des finalités. Jusqu'à présent, une centaine d'indicateurs étaient présentés dans le rapport. Le CESEL (Conseil Economique Social, Environnemental Local) a proposé à la Ville de mettre en lumière 8 indicateurs. Ils permettent une meilleure visibilité de l'impact des actions en faveur du développement durable sur le quotidien des Pessacais.

  • Pour la finalité Ville Ensemble : le niveau de responsabilité des femmes à la ville et au CCAS de Pessac, le nombre de Pessacais accompagnés vers l'emploi par la Mission Locale et le nombre de licenciés sportifs
  • Pour la finalité biodiversité : le volume de consommation d'eau municipale (bâtiment, arrosage) appliqué à la population et les espaces naturels communaux gérés selon des procédés écologiques et/ou certifiés
  • Pour la finalité climat : la part des bâtiments municipaux de classe énergétique A ou B et le nombre de Pessacais ayant bénéficié du dispositif conseils info énergie
  • Pour la finalité consommation : la part à haute valeur environnementale des denrées de la restauration collective.

 

 

 

Contact

Transition écologique et solidaire