Nichoir avec 2 oiseaux

CITOYENNETÉ, DÉVELOPPEMENT DURABLE

Biodiversité : Devenez refuge LPO

La Ville s'est engagée dans un partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) afin de favoriser la préservation et le développement de la biodiversité sur son territoire.

Publié le

La Ville s'est engagée dans un partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) afin de favoriser la préservation et le développement de la biodiversité sur son territoire.
Cet engagement passe par l'aide à l'acquisition de refuges pour les particuliers, mais aussi par des actions de sensibilisation et le respect de la charte entérinant cet engagement. 

Acquisition de refuges pour les oiseaux

Afin d’inciter les Pessacais à rejoindre le réseau des jardins écologiques « Refuges LPO », la Ville propose de financer, à hauteur de 80 %, l’acquisition d’un Refuge Particulier LPO.
Deux types de nichoirs sont proposés : l’un pour jardin, l’autre pour balcon, afin de s’adapter à chaque espace. L’un comme l’autre coûtant 35 €, le reste à charge du particulier n’est plus que de 7 €.
Pour adhérer, téléchargez le bulletin d’adhésion disponible au bas de cette page. Ce bulletin est également disponible à l’Hôtel de Ville, en mairie de proximité. Vous devrez ensuite le retourner dûment complété avec un chèque de 7 €, à la LPO Aquitaine, 433 chemin de Leysotte, 33140 Villenave d’Ornon. La LPO Aquitaine est chargée d’enregistrer les adhésions et de livrer les Refuges, qui seront accompagnés d’un guide des bonnes  pratiques.

Charte des refuges LPO

Via leur adhésion au programme " Refuge LPO" , la Ville et chaque particulier s’engagent à respecter les principes de la " Charte des Refuges LPO ".

  • Créer des conditions propices à l’installation et au développement de la faune et de la flore sauvages : Protéger les oiseaux en veillant à la tranquillité des lieux, en aménageant des milieux favorables comme des haies champêtres, des mares ou des murs de pierres sèches ; favoriser les plantes locales, plus résistantes aux conditions climatiques et adaptées à la faune locale.
  • Renoncer aux produits chimiques : adopter un mode de gestion écologique (techniques manuelles de désherbage, produits biologiques si intervention vraiment nécessaire), préférer les engrais naturels (compost, purin d’ortie, etc.) et favoriser les associations de plantes et les auxiliaires pour réduire les maladies.
  • Réduire l’impact sur l’environnement : adopter des gestes écocitoyens, notamment en utilisant raisonnablement les ressources naturelles comme l’eau et en recyclant les déchets.
  • Faire du Refuge LPO un espace sans chasse

Télécharger

Contact

Transition écologique et solidaire