écureuil et oiseau en forêt - Image par eluxirphoto sur Pixabay

CAUSE ANIMALE, NATURE

Comment aider les animaux suite aux incendies

La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) nous informe de ce qu'il faut faire ou ne pas faire.

Publié le

Suite aux incendies, de nombreuses personnes sont tentées d'apporter de la nourriture aux animaux sauvages qui ont fui les flammes. La LPO nous informe de la conduite à tenir pour aider les animaux de la meilleure façon.

Éviter le dépôt de nourriture

Le dépôt de nourriture en forêt est déconseillé car cela pose plusieurs problèmes :

  • Cela risque d’impacter durablement ces milieux fragiles. En effet, les conséquences du dépôt de tonnes de nourriture dans ces massifs forestiers soumis à rudes épreuves par les incendies sont imprévisibles. C’est le risque de voir la diffusion de plantes et de semences non adaptées dans la végétation en repousse. Il y a fort à parier que toute la nourriture ne sera pas consommée avant son pourrissement. Cela peut donc provoquer des cas de maladies ou intoxications pour les animaux.
  • Cela peut poser des problèmes directement aux animaux que nous souhaitons aider. Il faut tout d’abord s’assurer que la nourriture déversée est adaptée aux espèces présentes dans le milieu. Le Centre a notamment reçu le témoignage de personnes allant nourrir les animaux au pain et aux viennoiseries, ce qui n’est pas du tout adapté à la faune sauvage.
  • Si les points de nourrissage ne sont pas placés correctement, ils peuvent contribuer à rapprocher la faune sauvage des routes (et créer par conséquent des collisions routières avec la faune), ou alors à les fixer dans des zones encore à risques de départ de feu ou d’intoxications.
  • Cela peut créer aussi une habitude auprès de certains individus qui vont chercher leur nourriture auprès des humains. Il ne faut pas oublier que créer des zones de nourrissage, c’est créer une concentration anormale d’animaux au même endroit. Cela favorise la diffusion de maladies entre les animaux, mais aussi de zoonoses (maladie infectieuse qui est passée de l'animal à l'homme). De plus, si les points de nourrissage ne sont pas choisis soigneusement, et sont installées notamment près des habitations, des problèmes de cohabitation peuvent surgir (notamment avec des sangliers).
  • Enfin, cela pose des problèmes de sécurité. L’important est de ne pas donner plus de travail aux pompiers ; les incendies ne sont pas éteints et il y a un fort risque de reprises dans certaines zones. Une personne non formée allant sur ces secteurs peut donc sans le vouloir se mettre en danger.

N’oublions pas que même avec la meilleure des volontés, une mauvaise organisation peut avoir des conséquences plus néfastes que si rien n’avait été fait.

Comment aider la faune sauvage ?

Il est possible de laisser à disposition des bacs d’eau peu profonds avec des pierres ou des branches dépassant du bac. L'objectif est d'éviter les noyades de la petite faune.
La mise à disposition de l’eau devra respecter scrupuleusement les consignes de sécurité délivrées par les autorités.

Pour la sécurité des animaux, il est important de :

  • Ne pas les forcer à boire
  • Respecter une distance avec eux et ne pas chercher le contact
  • Ne pas tenter de mouiller l’animal pour éviter les risques de choc thermique


Si une personne découvre un animal manifestement blessé ou affaibli, il lui faut contacter le centre de soins le plus proche.
- Secteur Gironde : Centre de soins LPO Aquitaine 06 28 01 39 48 (téléphone ou SMS), de 9h à 12h30 et de 14h à 17h.
- Secteur Landes : Alca Torda, 06 82 20 00 10
- Secteur Lot et Garonne : Centre de soins de la faune sauvage de Tonneins, 06 18 53 72 55

Les animaux victimes de catastrophes sont souvent retrouvés dans un état d’extrême urgence. Ils sont très affaiblis, stressés, désorientés et leurs pathologies nécessitent une prise en charge vétérinaire la plus rapide possible.

Comment aider le Centre de soins LPO Aquitaine ?

Il existe deux manières d'aider le Centre de soins :

Devenir rapatrieur (ambulancier pour la faune sauvage) : avec son véhicule personnel, les personnes seront invitées à transporter les animaux blessés des zones sinistrées vers le Centre de soins à Audenge. Pour l'instant, aucun rapatriement n'a été mis en place. Les équipes du Centre sont en train d'organiser les rapatriements en lien avec les autorités.

Faire un don au Centre de soins : sur la plateforme de paiement HelloAsso, il est également possible de faire un don. Les fonds collectés grâce à votre générosité seront intégralement reversés au Centre de soins pour acheter des aliments et des médicaments pour nos pensionnaires, du matériel de soins et d'analyse. Ces fonds seront également alloués au fonctionnement général du Centre.
Faire un don au Centre de soins sur la page dédié d'helloAsso.com
Un don par chèque est également possible (libellé à l'ordre de la LPO Aquitaine et envoyé à l'adresse) Centre de soins LPO Aquitaine, Domaine de Certes et Graveyron, 33980 Audenge.

La LPO met en garde les personnes : tant que les feux ne sont pas maîtrisés et sans la validation des autorités, les personnes ne doivent pas se mettre en danger. L'important est de laisser les pompiers agir.

Contact

LPO Aquitaine