Piste cyclable à Pessac

SÉCURITÉ, TRANSPORT

Plan vélo : nouveaux aménagements à Pessac

De nouveaux aménagements pour améliorer le confort et la sécurité des cyclistes à Pessac.

Publié le

Le questionnaire pour co construire la politique vélo de demain
est accessible sur enquetes.pessac.fr.
Cliquez sur ce lien pour répondre au questionnaire

6 kms d’aménagements à Pessac en 2020

En concertation avec la Mairie, plusieurs lieux de circulation ont été identifiés : l’avenue Jean Cordier, l’Avenue des Provinces, l’Avenue Magellan, l’avenue Jean Jaurès (entre la rue Nancel Pénard et la rue Rossini), entre l’avenue Haut-Lévêque et l’avenue de l’hippodrome à Gradignan. Au total, ce sont ainsi 6 kms de voirie qui font l’objet d’aménagements.

Travaux réalisés

  • Avenue Jean Cordier : des logos pour matérialiser la trajectoire des vélos ont été mis en place. La vitesse de circulation des véhicules a été abaissée à 30km/h et lors des dépassements de vélo les voitures doivent respecter une distance de sécurité d’au moins 1 m.
  • Avenue des provinces : la bande cyclable a été élargie sur la totalité de la rue (soit 1,7 km).
  • Avenue Magellan : entre le giratoire Jean Bart et l’entrée de L’Hôpital Haut-Levêque, la piste cyclable a été élargie sur une distance de 230m. Sur la partie située entre le giratoire Perrin et l’entrée de l’hôpital Haut-Lévêque, une voie banalisée au centre de la voirie a été créée sur 700m.
  • Avenue Jean Jaurès : entre la rue Nancel Pénard et la rue Rossini, des logos de vélo sont installés sur la voirie pour tracer la continuité des aménagements existants sur 500m.
  • Avenue Haut Lévêque et avenue de l’hippodrome à Gradignan : une bande cyclable d’une longueur de 1km est tracée.

Carte des aménagements cyclables provisoires

Cette carte indicative est créée et mise à jour par les services de Bordeaux Métropole.

  • Tracé rouge : Nouveaux aménagements cyclables provisoires
  • Tracé orange : Aménagements cyclables provisoires à l'étude
  • Tracé bleu : aménagements existants
  • Voir le plan en plein écran

 

Le marquage « logos vélo + chevrons »


Il ne constitue pas un aménagement cyclable à part entière. On l’utilise dans trois cas principaux :

  • L’identification d’une trajectoire pour indiquer aux usagers où doit se positionner le cycliste (en giratoire par exemple).
  • La continuité d’un itinéraire cyclable entre deux aménagements lorsqu’il n’y a pas la place d’en faire un.
  • Lorsque la voirie est trop contrainte pour peindre des bandes, pour rappeler aux usagers motorisés que le cycliste a aussi sa place sur la chaussée (en double sens cyclable par exemple).

Le cycliste ne bénéficie d’aucune priorité supplémentaire en présence de ce marquage. Il est indicatif.

Trajectoire des cyclistes dans les carrefours à sens giratoire

Sur les giratoires compacts et les mini-giratoires, le positionnement du cycliste au milieu de l’anneau améliore sa sécurité :

  • Le cycliste est mieux vu.
  • Les conflits de cisaillement sont limités car les véhicules ne doublent pas les cyclistes sur l’anneau.

C’est pourquoi afin d’encourager les cyclistes à se positionner au centre et d’améliorer le dialogue entre les cyclistes et les véhicules motorisés, certaines collectivités souhaitent pouvoir marquer l’axe de l’anneau.

Matérialisation de la trajectoire des cyclistes en section courante

dessin trajectoire de cycliste dans une rue

Suite à la parution du décret du 2 juillet 2015, il est possible, en section courante, de matérialiser une trajectoire cycliste éloignée du bord droit de la chaussée.
Cette matérialisation s’effectue sous forme de chevrons + flèches.
Elle peut être utilisée par exemple en rue étroite pour légitimer un positionnement central du cycliste.
En effet, en agglomération, tout conducteur, lorsqu’il dépasse un cycliste, ne doit pas s'en approcher latéralement à moins d'un mètre, ce qui n’est pas possible en rue étroite.
Un marquage éloigné du bord droit invitant le cycliste à adopter une position centrale encourage ainsi le conducteur motorisé à rester derrière le cycliste et à respecter l’interdiction de dépasser.

Télécharger