Pessac sans plastique

Le sans plastiques : agir localement pour préserver notre planète.

A Pessac, la lutte contre l’utilisation des plastiques à usage unique ne peut plus attendre. C’est pourquoi, la Ville a décidé de contribuer à la déplastification de notre environnement en faisant disparaitre le plastique à usage unique dans tous les services municipaux, restaurants et cantines scolaires depuis janvier 2019. Depuis plusieurs mois, les services de la ville oeuvrent pour proposer et mettre en place des alternatives au plastique à usage unique. Les premiers résultats des actions mises en oeuvre montrent qu’avec de la détermination, la dé plastification de nos modes de vie est possible.
Dans le cadre de l’Agenda des solutions durables 2017-2020 réalisé en concertation avec les Pessacais, la réduction des déchets notamment plastiques fait partie des objectifs identifiés. La ville se doit d’être exemplaire. Dès 2018, des actions ont été menées en ce sens notamment au niveau de la restauration scolaire.

Dès 2018, la Ville a revu sa politique d’achat et ses exigences auprès des prestataires qui livrent les repas. Deux composantes de l’activité du service restauration étaient concernées : couverts à usage unique et le conditionnement des repas.

Fin des couverts à usage unique

Jusqu’à fin 2018, en cas de panne de de lave-vaisselle, le prestataire livrait, en même temps que les repas, des ustensiles jetables en plastique (gobelets, assiettes, couverts). Depuis le 1er janvier2019, en cas de panne, la gamme a été entièrement renouvelée, excluanttout composant plastique par l’utilisation d’assiettes en amidon de maïs, de couverts en bambou et de gobelets en carton « bio ». Petit plus, ces produits biodégradables sont ensuite recyclés dans le cadre de la collecte des biodéchets menée dans les cantines scolaires et au restaurant municipal.

Barquettes de conditionnement

Le conditionnement des repas en barquettes polypropylène est la norme de fonctionnement dans la quasi-totalité des cuisines centrales. La loi prévoit son interdiction à l’horizon 2025. A Pessac, un travail visant à réduire le nombre de barquettes mise en circulation est conduit depuis plusieurs années. Cela s’est traduit par la généralisation des bacs polypropylènes collectifs réutilisables pour les entrées et le recours aux bacs en inox pour les plats chauds au niveau des écoles élémentaires. Ainsi, le nombre de barquettes en circulation est quatre fois moins élevé qu’une autre cuisine centrale de taille similaire. Par ailleurs, la quasi-totalité des barquettes utilisées fait l’objet d’un recyclage, après nettoyage et séchage sur les sites de consommation.
D’ici à début 2020, on estime à 90% la suppression définitive sur la ville des barquettes plastiques.

Chaque année, la ville de Pessac organise de nombreux événements. Quelle que soit la taille de la manifestation, la place du plastique à usage unique était sans commune mesure (touillettes en plastique, couverts, assiettes…). Le travail effectué par les services organisateurs a permis aux trois dernières manifestations d’ampleur (Printemps de la Forêt du Bourgailh ; Drôles en folie et En Bonne Voix) de bannir le plastique à usage unique. De nouvelles pratiques ont émergé et seront reconduites pour l’ensemble des manifestations à venir.

Décoration

Les éléments de décoration en plastique (ballons de baudruches...) ont été remplacés par des guirlandes en papier ou, en tissus afin de pouvoir les réutiliser. Il a également été demandé au personnel de réfléchir à des alternatives aux goodies distribués à l’occasion des manifestations.

Signalétique

Lors des événements, afin de guider les participants sur le site et en amont, la signalétique était plastifiée afin de protéger le papier des intempéries et du vent. Dès le printemps de la forêt du Bourgailh, les panneaux de signalétique n’ont pas été plastifiés.

En chiffres

Printemps du bourgailh : en 2018, 110 peties bouteilles d'eau vendues au public. En 2019 : 0 bouteille d'eau.
Drôles en folie : En 2018, 150 bouteilles plastiques, 2000 verres et 8 bonbonnes de 5 litres ont été utilisées. En 2019,ce sont 20 bouteilles en verre, 2000 verres recyclables et 5 fontaine sà eau en verre qui ont été utilisées.

Des gourdes en inox pour les enfants

la Ville de Pessac propose à l’ensemble des 1400 élèves de CM1 et de CM2 une gourde en inox unique « Pessac Sans Plastique ». Le choix du matériau n’est pas anodin, après étude, il s’avère qu’il s’agit du seul matériau répondant à de vrais critères de durabilité et de développement durable. En effet, l’inox est recyclable à 100% et est fabriqué, en partie avec de la matière recyclée. Par cette action, il s'agit de faire prendre conscience aux enfants et à leurs parents que la gourde est un moyen simple, efficace et économique pour remplacer la bouteille d’eau classique et ainsi éviter de jeter plus de 150 bouteilles plastiques par an (consommation annuelle moyenne d’un français). Cette action est amenée à être reconduite chaque année.

Centres de loisirs et accueils périscolaires

De nombreuses actions sont conduites, tout au long de l’année, par les accueils périscolaires et les centres de loisirs afin de sensibiliser les enfants à l’importance du tri, du recyclage mais aussi à l’utilisation du plastique. Parmi les actions mises en oeuvre, on soulignera la création par les enfants des centres de loisirs d’un Monsieur Carnaval en bouteille de plastique pour le défilé du carnaval 2019. Ce projet a ainsi permis aux agents de sensibiliser les enfants à l’impact du plastique sur l’environnement et l’existence d’un océan de plastiques.
En outre, une journée de préparation au World Clean Up Day (21 septembre 2019) a été organisée dans toutes les écoles de la ville sur les temps d’accueil périscolaire le 28 mai dernier. L’occasion pour les enfants de prendre conscience de tous les déchets sauvages qui polluent notre environnement quotidien. Des animations ludiques ont été proposées à cette occasion, afin de les inciter au recyclage de leurs déchets (ex : création de nichoirs à oiseaux avec des bouteilles plastiques). Récemment, la zone périscolaire Saige Faculté a réalisé une oeuvre collective à partir de matériaux de récupération principalement en plastique qui a fait l’objet d’une exposition dans le hall de l’hôtel de ville.

Recyclage des couvertures de cahiers

En fin d’année scolaire, sur l’ensemble des écoles élémentaires de la Ville, une collecte d’anciennes couvertures de cahiers en polypropylène, a été effectuée. La « Les papeteries Pichon » - entreprise à qui la ville achète ces fournitures – collectera ces couvertures et les recyclera. Les parents qui le souhaitent, pourront lors de la rentrée de septembre, déposer les couvertures des dernières années.
Pessac est ainsi la première ville d’Aquitaine à se lancer dans cette expérimentation, pour recycler les 14 500 couvertures de cahiers polypro fournies aux élèves pessacais en septembre 2018.

Recyclage des bouteilles en plastique : « coach Yoyo »

Depuis le 20 mai dernier, la Ville de Pessac a lancé une expérimentation avec l’entreprise Yoyo. Cette start-up propose aux citoyens de recycler leurs bouteilles en plastique en échange de cadeaux (bons d’achat, tickets de cinéma, concert etc.). Basé sur le volontariat, les Pessacais qui le désirent pourront venir déposer leurs bouteilles en plastique dans les quatre mairies de proximité identifiée comme « coach Yoyo ». Une fois tous les quinze jours, l’entreprise passera récupérer les bouteilles collectées. Ces dernières seront ensuite recyclées à 100% en France !

Accueil de l'Hôtel de Ville : des verres en papier

L’accueil de l’Hôtel de ville propose une fontaine à eau en libre-accès aux Pessacais qui se rendent en mairie d’avril à novembre. Depuis le printemps 2019, les verres en plastique ont cédé la place aux
verres en papier.

Contact

Transition écologique et solidaire