photo de Sara Bertrand-Garcia
photo de Sara Bertrand-Garcia

Parole d'acteur

Sara Bertrand-Garcia

Jeune luthière pessacaise

Sara Bertrand-Garcia est une jeune luthière de 25 ans. Pessacaise depuis juillet 2018, elle a installé son atelier chez elle et se déplace à domicile pour prendre et réparer les instruments.

Publié le

Une nouvelle vie

Sara a suivi son conjoint pour vivre à Pessac, où elle a créé son propre atelier de lutherie. Elle est ravie des deux aventures : elle trouve la ville agréable et dynamique, et son atelier commence à se faire connaître ! Le métier de luthière consiste à fabriquer et réparer des instruments à cordes. « On fait normalement une différence entre guitare et violon, mais j’ai été formée aux deux. Donc, je peux fabriquer et restaurer toutes les sortes d’instruments à cordes » précise la luthière.

 

Une passion déjà ancienne

Sa passion est apparue à l’adolescence. « Je joue de la guitare depuis l’âge de 14 ans. Vers mes 16 ans, ma guitare a eu besoin d’une réparation. Je suis allée voir un luthier, il l’a réparée alors que ça ne valait pas la peine vu le coût de ma guitare mais il avait compris l’importance pour moi… Et je suis tombée amoureuse de ce métier ! J’ai fait une semaine de stage chez lui. J’aurais bien continué mais j’ai dû passer mon bac ». Ses parents trouvaient cela plus rassurant.

 

Apprendre avec les luthiers

Après son bac scientifique, elle reprend le chemin des ateliers. « J’ai intégré une école d’ébénisterie, pour apprendre les arts et le dessin technique. Puis, pendant mon stage d’un an chez un luthier, j’ai appris les différents bois, les machines-outils, le dessin. J’ai travaillé à la fois les guitares et les violons. J’ai continué en lutherie violon. Cela nécessite plus de techniques, et j’ai pu améliorer ma pratique de l’outillage à mains. Mais je me sers toujours de ce que j’ai appris pour la guitare. Pendant trois ans et demi, trois luthiers différents m’ont accueillie en stage. En échange de mon aide, j’ai appris leur savoir. C’était dans la région de Montpellier » explique Sarah.

 

Le bonheur de son propre atelier

Aujourd’hui, la voilà installée chez elle. « J’organise mes journées de travail en fonction des réparations, des priorités… Ou de ce que j’ai envie de faire mais j’ai envie de tout faire ! Je reste à jour en m’informant dans les magazines de guitare, sur les nouveautés comme les tests acoustiques innovants, les instruments électriques et des techniques ».

Elle se déplace chez ses clients, ce qui convient bien aux personnes âgées. « J’en compte beaucoup parmi ma clientèle, souvent elles jouaient d’un instrument dans leur jeunesse, et elles souhaitent remettre à neuf leur instrument pour l’offrir à leurs petits-enfants. C’est une belle transmission ». Depuis janvier 2019, elle a aussi créé des rendez-vous pour expliquer comment bien s’occuper de son instrument et changer les cordes.

De la vie pessacaise, Sara Bertrand-Garcia apprécie le marché où elle va trois fois par semaine et la vie culturelle, les festivals de musique et de cinéma, la médiathèque aussi. « Il n’y a pas de limite d’âge pour écouter et découvrir la musique, et à Pessac il y a beaucoup de lieux pour cela ».

 

Renseignements  
SBG lutherie : 07 60 36 07 88 / www.sbglutherie.wixsite.com/accueil / sbglutherie@gmail.com

 

Article paru dans le journal municipal Pessac en direct n° 135 de mai 2019.