photo de la Biocoop Pessac
photo de la Biocoop Pessac

Parole d'acteur

Biocoop de Pessac

et sa responsable Jessica Morel

Installé en centre-ville depuis janvier 2018, le magasin Biocoop attire une clientèle toujours plus nombreuse. Il est signataire, avec sept autres acteurs du territoire, de la Charte des solutions durables de Pessac.

Publié le

« Ne pas s’engager dans cette Charte eût été dommage, car c’est notre ADN ! Les valeurs qu’elle défend sont celles que nous nous efforçons d’appliquer au quotidien autour du bien-manger responsable » explique Jessica Morel, responsable du magasin qui a profité de son déménagement en centre-ville pour repenser entièrement son offre. « Nous voulions proposer un maximum de produits sans emballage et agrandir notre étalage de fruits et légumes frais, car si notre priorité est bien de proposer des produits bio et locaux avec une cinquantaine de producteurs situés à moins de 150 km, le développement durable et l’écologie sont également notre raison d’être ».

 

Développer le vrac

200 références sont désormais proposées en vrac. Des sachets en papier recyclables et compostables sont mis à la disposition des clients qui peuvent également acheter sur place des bocaux en verre, des sacs en tissu ou des boîtes en carton recyclé. « Ils peuvent aussi venir avec leurs propres contenants. On fait alors la tare, c’est-à-dire qu’on pèse le contenant vide pour déduire son poids lors du passage en caisse ». Depuis peu, l’enseigne a élargi son offre aux produits d’entretien et ménagers : lessives liquides, assouplissants, liquides vaisselle, nettoyants multi-usages, savon noir, paillettes de savon, bicarbonate de soude et vinaigre d’alcool achetés en vrac permettent de réaliser des économies substantielles (15 à 20 %), qui viennent compenser le surcoût engendré par le bio. Sans compter qu’ils diminuent par là-même de 40 % la consommation de plastique. Jessica Morel est à l’affût de toute solution qui lui permettrait de développer encore le panel des produits proposés ainsi, et notamment l’eau, dont la vente en bouteilles plastiques a été stoppée en 2017. La mise en place d’un système de consigne verre figure parmi les engagements pris envers la Charte. « Beaucoup de produits sont concernés : les jus de fruit, les soupes, le vin. Je n’ai pas encore réussi à identifier les bons partenaires pour cela, mais je suis sûre qu’ils existent ! » explique Jessica qui aimerait par ailleurs développer les synergies avec les autres adhérents de la Charte, en partageant bonnes pratiques et connaissances en matière d’innovation.

 

Recycler et favoriser les déplacements doux
Le magasin cherche aussi à réduire les déchets qu’il génère. Biocoop récupère déjà les palettes et les cagettes de fruits et légumes qui sont renvoyés aux producteurs pour réutilisation, les cartons partent en centre de tri, les biodéchets sont mis en compost… restent les films plastique des palettes, pour lesquels le magasin n’a pas trouvé de filière de réemploi. « On est à l’écoute de toute société, artisan ou créateur à qui on pourrait les donner ».

Afin de contribuer à la préservation du climat, le magasin envisage d’agrandir son parking vélo qui, aux heures de pointe, est rapidement plein. Un vélo commun va être mis à la disposition des employés pour leurs déplacements professionnels et Jessica Morel réfléchit à la mise en place d’un triporteur équipé d’un système frigorifique pour des livraisons à domicile.

 

Article paru dans le journal municipal Pessac en direct n° 136 de juin 2019.


Contact

Biocoop

14 avenue Jean Jaurès - Pessac