Chantal Detcherry
Chantal Detcherry

Parole d'acteur, Parole d'acteur

Chantal Detcherry

Pessacaise de cœur, Chantal Detcherry a publié de nombreux romans, dont le recueil "Histoires à lire au crépuscule", qui a reçu le Prix de la Nouvelle de l’Académie Française. Rien que ça ! Écrivaine de l’intime, elle a aussi participé à un ouvrage collectif, où elle y raconte "son Pessac".

Publié le

 

L'âme vagabonde

Sa voix est douce, et son timbre amical invite à l'écoute. Elle est comme ça Chantal Detcherry : sincère et authentique, sans chercher à masquer.

De son enfance passée dans une petite commune rurale, elle se souvient de tout : du bruissement du vent dans les arbres, des animaux, du cycle des saisons. Sa mère d'origine autrichienne lui a légué ce goût intense de la nature. Quant à son père, ouvrier agricole, il parcourait les vignes en chantant à tue-tête, un vrai personnage à la Giono !

"J'ai découvert le pouvoir des mots très jeune. En primaire, j'écrivais déjà mes premiers romans, avec comme personnages principaux une petite fille combattant l'injustice, entourée d'animaux en guise de compagnons" raconte Chantal Detcherry.

Dès lors, la passion des histoires ne la quittera plus. Devenue professeure universitaire, elle enseignera la littérature... Mais dans son cœur subsiste toujours ce goût du récit qui l'a tant fait voyager jeune.

La Grèce et l'Inde, ses deux amours

C'est grâce aux voyages qu'elle deviendra écrivaine. Son premier périple ? La Grèce. "Quatre filles en stop, de Bordeaux à Athènes, c'était mythique !".

Puis viendra l'Inde, son deuxième amour. De ses rencontres inattendues et colorées, elle publiera son premier ouvrage Dans les mains de l'Inde, en 2000. "En Inde, le plus beau des paysages, c'est l'humain ! C'est le pays où l'on rencontre la plus grande altérité" confie-t-elle. D'autres livres suivront : le désert du Sahara, le Népal, la Grèce...

L'écrivaine-vagabonde s'aventure aussi dans les terres connues de son enfance, avec des textes plus intimes, comme Riches heures, dédié à ses parents, qui a reçu le Grand Prix d'Aquitaine.

Traversée par le deuil de son mari en 2008, Chantal avoue avoir renoncé à l'écriture pendant des années. Le chagrin était trop lourd à porter. Tout juste trouve-t-elle la force d'écrire Itinérances autour de Bordeaux, qui l'amène à découvrir les lieux emblématiques de Pessac, de la cité Frugès au Moulin de Lafon.

Finalement, elle reviendra à l'écriture en 2015, avec La vie plus un chat. Depuis, Chantal Detcherry a renoué avec sa passion.

En 2020, elle a reçu le Prix de la Nouvelle de l'Académie française pour son recueil Histoires à lire au crépuscule. "Un vrai cadeau du ciel, totalement inattendu !" avoue la romancière, qui vient de publier un nouvel opus : Beaux habitants de l'univers.