Khalifa Youme
Khalifa Youme

Parole d'acteur, Parole d'acteur

Khalifa Youme

Sélectionné aux JO de Tokyo, Khalifa Youme habite Pessac depuis son arrivée en France en 2005. Cet athlète de haut niveau a parcouru un long chemin, depuis son enfance passée au Sénégal.

Publié le

Un Pessacais aux JO paralympiques de Tokyo

Khalifa Youme revient peut-être des JO paralympiques de Tokyo sans médaille, mais il revient HEU-REUX !

Ce joueur de foot malvoyant, sélectionné comme attaquant dans l'équipe de France de cécifoot, a vécu un moment magique. Une aventure à la fois sportive et humaine, qui l'a mené au Japon, loin de son pays d'origine, le Sénégal.

Je suis arrivé à Pessac en2005 pour poursuivre mes études. Après un Master en sociologie en 2015, j'ai intégré l'UNADEV en tant qu'éducateur sportif pendant 3 ans et, depuis cette année, je fais partie du Conseil d'administration.

Le plus grand club de cécifoot de France

Malvoyant dès l'âge de 4 ans suite à une rougeole mal soignée, Khalifa n'a jamais renoncé au sport. Au Sénégal, c'était même un athlète accompli.

En France, je n'ai malheureusement pas trouvé de club d'athlétisme. Alors, lorsqu'on m'a parlé du cécifoot, j'ai foncé !

En 2005, Khalifa Youme intègre le Club Unadev Bordeaux, dont l'entraîneur n'est autre que le coach de l'équipe de France de cécifoot ! Un an plus tard, le joueur participe à son premier championnat, puis devient titulaire.

Dans ce sport, les parties se jouent à 5 contre 5, avec un ballon sonore. Sur le terrain, on se parle sans arrêt : "J'ai" quand on a le ballon, "Voy" pour dribbler un adversaire... À partir des 13 mètres, un guide placé derrière les buts nous axe par la voix. C'est un sport physique, qui requiert beaucoup d'écoute et de concentration.

2 buts lors des JO !

L'année 2018 marque un tournant dans la carrière de l'athlète. Désormais naturalisé, Khalifa Youme intègre l'Equipe de France comme attaquant et participe aux premiers Championnats du Monde en Espagne.

Tout s'accélère par la suite : Championnats d'Europe en 2019, sélection pour les JO deTokyo...

C'est le graal, le rêve de toute une vie, qui récompense tous les sacrifices et les revers de médaille. J'en ai pleuré de joie !

Le 20 août dernier, l'équipe de cécifoot a embarqué pour le pays du soleil levant, des rêves plein les crampons.

11 heures de vol, mais ça en valait vraiment la peine, malgré la frustration et la défaite. Sur les 4 matchs, j'ai marqué 2 buts ! J'étais galvanisé par l'envie de réussir, de décrocher des étoiles, pour ma famille, pour mes 7 frères et sœurs.

Sur place, Khalifa a aussi découvert un Village olympique, où les valeurs de partage et de solidarité ne sonnent pas creux.

J'avais envie de raccrocher les crampons après cette aventure, mais finalement, je vais poursuivre ma préparation... pour les JO de 2024 !